Les utilisations de l’arpagophytum pour soigner les chevaux

santé cheval

Avant tout, l’harpagophytum est une plante médicinale très réputée dans le monde. Elle est originaire d’Afrique du Sud-Ouest dont les propriétés sont célèbres jusqu’en Europe. L’harpagophytum est plus connue sous l’appellation « griffe du diable ». En général, il s’agit d’un excellent anti-inflammatoire naturel, très précieux. Pour soigner les chevaux souffrant d’inflammation articulaire, d’arthrose, de tendinites et de rhumatismes, elle s’avère le remède parfait.

De l’harpagophytum contre l’inflammation des chevaux

L’utilisation la plus courante de l’harpagophytum sur le cheval est le soin contre l’inflammation. En effet, l’harpagophytum est très riche en harpagoside et en procumbide. Ces derniers ont des activités anti-inflammatoires redoutables, mais aussi analgésiques exceptionnelles. Dans ce cas, ils permettent de traiter efficacement les manifestations douloureuses et des inflammations constatées auprès des chevaux. Cela peut être du rhumatisme ou des tendinites, voire de l’arthrite. Cette plante médicinale permet de redonner une bonne souplesse aux articulations rouillées des chevaux. En utilisant l’harpagophytum donc, vous assurez une amélioration de la mobilité articulaire du cheval et de sa souplesse. Certes, l’usage de ce type de soin ne présente aucunement d’effets secondaires indésirables. Si vous hésitez encore à utiliser cette plante pour favoriser la santé cheval, comprenez tout sur l’harpagophytum cheval en lisant des blogs sur ce sujet.

De l’harpagophytum contre l’arthrose chez les chevaux

L’harpagophytum pour cheval est aussi utilisé contre l’arthrose. Une affection qui peut concerner aussi bien les chevaux âgés que les plus jeunes, dès leur croissance. Pour soigner cette pathologie liée à de multiples facteurs, harpagophytum est la solution qu’il vous faut. Bien évidemment, c’est un traitement naturel qui n’a aucune conséquence néfaste sur l’animal. Vous pouvez vous en procurer et l’utiliser pour garantir la disparition de l’arthrose chez votre cheval. En cas de boiterie, de raideur ou d’inconfort de votre animal, pensez aux soins qu’il faut adopter. Consulter votre vétérinaire est une bonne option. Mais, une fois que le diagnostic est posé et que les traitements mis en place, utilisez harpagophytum pour prendre soin de votre cheval.

Conseils pour l’utilisation de l’harpagophytum 

Pour utiliser de l’harpagophytum afin de soigner le cheval, il faut suivre une étape précise de préparation et respecter le dosage recommandé. Premièrement, prenez un litre d’orge certifiée bio et trempez-la dans l’eau pendant 24 heures. Deuxièmement, égouttez les grains ensuite tout en vidant les surplus d’eau qui reste dans le bac. Troisièmement, mélangez ensuite les grands de l’orge humides à l’harpagophytum, selon les besoins du cheval. En outre, pour le dosage, il est recommandé de prendre 10g par jour pour un cheval de 400 à 500 kg ou de plus de 5 ans. Mais, si votre cheval est en mauvais état physique, prenez environ 20 g/jour puis la moitié jusqu’à ce que l’animal se rétablisse. Par conséquent, n’hésitez pas à utiliser de l’harpagophytum en si vos chevaux souffrent de douleurs articulaires, d’inflammations articulaires et d’arthrose. Privilégiez aussi l’emploi de cette plante pour traiter le rhumatisme et les tendinites de vos chevaux. Riche en vitamines et en sels minéraux, l’harpagophytum est un remède fiable pour soigner la jument.

Acheter de la tisane au CBD en ligne
Découvrir les remèdes de grand mère anti cholestérol