Les propriétés des veinotoniques naturels

Dans la généralité des cas, la sensation de jambe lourde provient des problèmes liés à la veine. Cette mauvaise circulation sanguine présente d’autres signes comme les démangeaisons ou picotements au niveau de mains ou des pieds, l’inconfort ou des fourmillements, chevilles gonflées, varices ou varicosités. Ce problème touche principalement les femmes et les 5 – 30 % des adultes. Cependant, il existe des traitements naturels pour résoudre ce problème. Ce sont des plantes stimulantes surnommées les veinotoniques, elles présentent de nombreux bienfaits selon le laboratoire naturoscience.

Qu’est-ce que les veinotoniques naturels ?

Les veinotoniques naturels désignent des plantes qui ont un effet tonifiant sur les vaisseaux sanguins qui font parvenir le sang vers le cœur. En fait, ces plantes renforcent les veines, diminuent leur perméabilité et possèdent des propriétés anti-inflammatoires. Pour des raisons encore ignorantes, la paroi des veines s’étire souvent et elle perd aussi sa tonicité. Les veines se dilatent ainsi et peinent à gérer la remontée du sang. En conséquence, les jambes sont lourdes, des crampes nocturnes, des varices et diverses douleurs sont senties, parce que les veines dans les jambes ont plus de travail à faire pour éviter le sang de stagner à cause de la gravité. Des complications chroniques ou des ulcères comme des thromboses peuvent aussi apparaitre. Ces symptômes confirment l’insuffisance veineuse. Heureusement que les veinotoniques naturels vont restreindre la rétention d’eau dans les jambes ou les chevilles. Les veinotoniques naturels qui peuvent soulager les signes de l’insuffisance veineuse sont : des cônes de cyprès, le fruit de marron d’Inde, la racine du petit roux ou du fragon, les feuilles d’hamamélis, les feuilles de Ginkgo et le resvératrol présent dans les pépins de raisin noir ou dans la pellicule. Le laboratoire naturoscience fournit plus de détails sur ces remèdes.

Quelles sont les qualités des veinotoniques naturels ?

  • Le marron d’Inde : il possède une propriété anti-exsudative, il limite ainsi les manifestations d’ulcères variqueux. Ce fruit est analgésique, il fait diminuer alors la perméabilité capillaire. D’ailleurs, le marron d’Inde est agissant contre l’hémorroïde ainsi qu’il accroît la résistance des veines et stimule également la vasoconstriction.
  • La racine du fragon : elle a des caractères vasoconstricteur et diurétique. Ainsi, elle peut lutter contre la tension de veine qui est en surcharge. De plus, la racine du fragon a un effet anti-inflammatoire et anti-œdémateux.
  • Le feuille d’Hamamélis : la plante hamamélis a une propriété astringente et antihémorragique, elle s’oppose ainsi à l’entorse du réseau veineux. Cette plante est un excellent veinotonique puisqu’elle est fameuse grâce à ses effets anti-œdémateux et couperose.
  • Le cyprès : ce veinotonique est recommandé pour les malaises circulatoires veineux comme hémorroïdes ou varices.
  • La feuille de Ginkgo : avec ses propriétés anti-agrégante, anticoagulante et vasodilatatrice, la feuille de Ginkgo empêche la formation de caillots ou de thromboses et facilite l’élargissement des veines.
  • Le resvératrol : présent dans le raisin raison rouge, il a une propriété fortement antioxydante. Il aide ainsi à entretenir la cardiovasculaire et stimule une bonne circulation globale.

Les médicaments veinotoniques sont extraits de ces plantes stimulantes, le laboratoire naturoscience explique ses rôles sur les veines.

Comment traiter l’insuffisance veineuse avec les veinotoniques ?

Le traitement avec du veinotonique ou la phytothérapie est destiné aux douleurs et aux œdèmes ayant pour cause l’insuffisance veineuse. Le laboratoire naturoscience apporte plus d’informations sur les bienfaits de la phytothérapie. Les veinotoniques naturels peuvent s’appliquer directement sur la zone douloureuse et la prise peut être par voir locale ou voie orale. D’ailleurs, ils ne sont pas nocifs pour la santé puisqu’ils sont naturels. La phytothérapie regroupe aussi des médicaments sous forme de comprimé, d’ampoules et de goutte, ils sont constitués d’extrait de plantes de flavonoïdes. Le traitement est couramment prescrit pour une cure de quelques semaines à trois mois. Les veinotoniques sont indépendants et des compléments de médicaments. En général, elle varie en fonction de l’état de chacun. Certaines personnes qui font de l’hypertension ne doivent pas prendre du vin rouge par exemple. C’est la raison pour laquelle il est recommandé de consulter un médecin avant de consommer les veinotoniques.

Comment éviter l’insuffisance veineuse ?

Les veinotoniques ne s’avèrent pas des produits miraculeux. Ils soulagent uniquement les symptômes légers, mais ils n’auront aucun effet sur de graves signes comme l’apparition d’ulcères cutanés. En plus, la consommation à long terme et sans un contrôle médical peut avoir des effets secondaires sérieux. Alors, respecter certaines mesures hygiéno-diététiques est très important pour prévenir l’insuffisance veineuse. La contention élastique veineuse comme les chaussettes de contention et le port de bas est l’une des précautions les plus efficaces pour informer l’insuffisance veineuse. Les mesures hygiéno-diététiques sont :

  • Combattre la sédentarité en pratiquant une activité physique périodique et en allant à pied le plus fréquemment possible
  • Éviter la posture debout immobile ainsi que l’exposition à la chaleur
  • Opter pour une alimentation saine, équilibrée et riche en vitamine PP et E qui possèdent un effet protecteur reconnu sur les cellules des parois veineuses
  • Lutter contre l’excès de poids (le surpoids).
Comment utiliser l’annuaire infirmière libérale en ligne ?​
Comment avoir des dents en bonne santé ?