Quand consulter un avocat en droit du travail ?

Avocat en droit

De manière générale, l’avocat en droit du travail est le spécialiste auquel vous devez faire appel lorsque vous êtes en conflit avec l’entreprise dans laquelle vous travaillez. Cependant, toutes les situations conflictuelles ne se valent pas sur le plan légal. Certains nécessitent l’intervention d’un expert alors que d’autres peuvent tout simplement être réglées à l’amiable. Dans cet article, nous vous proposons les raisons pour lesquelles vous devez faire appel à ce professionnel du droit du travail.

Une rupture de contrat

Il convient de se demander si la rupture de contrat compte parmi les contentieux notables dans le domaine du droit du travail. Et la réponse est affirmative surtout si vous constatez que votre employeur a décidé de mettre fin à votre collaboration sans cause valable. Cependant, si cette question revient souvent, c’est parce que les textes de loi régissant le milieu professionnel et ses modalités de fonctionnement évolue de manière spectaculaire. La multiplication des dialogues sociaux a conduit vers la mise en vigueur de plusieurs réformes qui ont fortement impacté les situations de rupture de contrat considérées comme non conformes aux lois actuelles. Pour cette raison, employeurs et employés éprouvent des difficultés à distinguer les cas de rupture conformes à la loi de celles qui ne le sont pas. Il est donc vivement recommandé à la moindre hésitation de faire appel à un avocat en droit du travail pour en avoir le cœur net ne serait-ce que pour une consultation informative.

Une résolution de conflit à l’amiable

Demander l’avis et l’intervention d’un avocat pour résoudre une affaire à l’amiable est vivement recommandé. Cela s’applique à différentes situations notamment pour un problème de licenciement, de non-paiement de salaire, de retard de versement des honoraires ou de harcèlement sexuel ou mental. La procédure à l’amiable permet alors de trouver un terrain d’entente favorable pour les 2 parties afin d’éviter un procès. Si vous êtes employé, vous devez d’abord comprendre le mode de fonctionnement de l’entreprise dans laquelle vous exercez. Lorsque celle-ci se montre conciliante et à l’écoute des besoins de ses salariés, mieux vaut attendre avant de consulter un avocat. Si au contraire, vous avez l’impression que le dialogue et la négociation sont des éléments absents chez les dirigeants, pensez à vous protéger le plus tôt possible. Néanmoins, il est inutile de faire savoir aux autres employés et managers que vous avez déjà consulté un avocat alors que la situation n’est pas encore conflictuelle : cela risque d’être interprété à votre encontre.

Un conflit porté devant les prud’hommes

Voici un autre cas de figure qui nécessite l’intervention d’un avocat : le conflit semble s’acheminer vers les prud’hommes. Cela se déroule lorsque les solutions à l’amiable n’aboutissent pas et que le recours à la justice devient la seule possibilité restante. Ce représentant de la justice sera votre meilleur soutien tout au long de la procédure. Il prend votre défense et protège vos intérêts puisqu’il possède les connaissances nécessaires et suffisante pour agir conformément à la loi et vous permettre de ne pas tomber dans des pièges évitables. Il va alors étudier tous les éléments de votre dossier afin de constituer un plaidoyer solide en votre faveur. D’un autre côté, vous allez ainsi gagner un temps considérable puisqu’une procédure légale d’une telle envergure nécessite beaucoup d’efforts et d’implication. L’avocat se charge de saisir le conseil des prud’hommes et agit à la place de son client afin de faire valoir ses droits et de lui obtenir la meilleure sentence possible. Cependant, malgré l’importance de faire appel à un avocat dans cette situation difficile, vous devez bien vous renseigner sur les honoraires appliquées. Car, comme vous pouvez l’imaginer, ce professionnel du droit du travail affiche des tarifs soumis à une réglementation spécifique. Il a la possibilité de fixer lui-même sa prestation en retenant les critères qui lui semblent pertinents. On distingue alors 2 types de facturations. La première consiste à prendre en considération les heures passées sur le dossier, la deuxième à proposer un prix forfaitaire, sachant que la seconde option est surtout utilisée sur les gros dossiers.

Quand une entreprise doit-elle faire appel à un avocat ?

Toutes les entreprises doivent faire appel à un avocat spécialisé dans le droit du travail afin d’assurer sa pérennité et le bon déroulement de ses activités. Cet expert possède un profil polyvalent lui donnant accès à différents domaines à savoir les cas de rupture de contrat, de licenciement, de discrimination et de harcèlement. En effet, on parle plus des préjudices subis par les employés que par les entreprises. Pourtant, celles-ci peuvent faire face à des plaintes abusives contre lesquelles elles doivent se protéger. Il en va de leur réputation et de leur place sur le marché du travail et dans leur secteur d’activité. Avoir un avocat permet alors aux structures entrepreneuriales de bénéficier d’une assistance juridique essentielle pour protéger leurs intérêts et leur business tout autant.

Conseils juridiques en matière de droit des entreprises
Guide pratique pour lancer une procédure du conseil de prud’homme gratuitement