Le lac Titicaca : une destination atypique qui fait rêver

Le lac Titicaca

Quelques parts en Amérique du Sud à la frontière de deux pays – la Bolivie et le Pérou – se trouvent le lac Titicaca. Il s’agit d’une destination de rêve pour les amoureux de nature et découverte. D’après les légendes des peuples Quechuas et Aymaras, cette étendue d’eau serait le berceau de la vie, là où tout a commencé. Il y a des centaines d’années, de ce lac naitra les premiers peuples Càpac, Manco et Inca. Ils se sont ensuite éparpillés pour trouver le lieu propice à création de leurs civilisations.

Les îles d’Amantani et de Taquile

Le lac Titica abrite des curiosités locales étonnantes comme l’île d’Amantani (le village flottant titicaca). Avec superficie de 9 km2, ce minuscule ilot paradisiaque est l’habitat naturel d’une flore merveilleuse : lapatamuna, tola, sauge, muna… Ce sont des plantes arbustives endémiques de la région. Les populations qui vivent sur l’île pratiquent la culture de maïs, de pomme de terre, de quinoa et de petit pois. Quelques artisans talentueux réalisent des sculptures en pierre impressionnantes. L’artisanat textile y est également très présent. Deux statues gigantesques – les miradors de Pachapapa et Pachamama – permettent d’avoir une vision panoramique impressionnante sur tout le lac, pour un moment de détente assuré. Les touristes plus intrépides peuvent visiter les cimentières et les vestiges préhispaniques où l’on trouve des momies et des édifices mortuaires. Quant à l’île de Taquile, elle se trouve approximativement à 35 km des terres. Ses dimensions sont assez modestes avec une superficie de 6 km2. Malgré un développement touristique en forte croissance, les familles présentes sur l’île ont su préserver leurs cultures et leur authenticité. Les traditions vestimentaires et les cultures régionales remontent avant l’invasion des colons hispaniques.  

Histoire et légendes autour du lac Titicaca

Le Pérou et la Bolivie partagent conjointement la gestion et la souveraineté du lac navigable avec l’altitude la plus élevée jamais enregistré sur le globe. Le lac Titicaca culmine à une hauteur vertigineuse de 3 810 m pour une superficie totale avoisinant les 8 559 km2. D’après les données recueillies sur le site, la profondeur maximale du lac pourrait atteindre 283 mètres. Durant l’année, le lac Titicaca affiche une température moyenne de 11 °C jusqu’à 9 °C durant les périodes hivernales. Selon la population, le lac serait le moteur de la vie économique de la région. Si le lac n’existait pas, les conditions de vie à ces altitudes seraient insoutenables. Située dans la région de Puno, la réserve du lac Titicaca abriterait une exploitation agricole florissante. Dans ces terres, les populations effectuent des rites ancestraux et des offrandes pour les esprits du lac. Les habitants autour de cet océan respectent la réserve et participent à sa préservation. La faune et la flore dans la région y sont à la fois riches et abondantes.    

Rencontres et interactions humaines

 Les communautés vivantes autour du lac Titicaca possèdent une culture ancestrale, des coutumes et des traditions datant de quelques centaines d’années. D’ailleurs, jusqu’à aujourd’hui, des peuples autochtones vivent dans ces régions. Ils y pratiquent des activités économiques traditionnelles : artisanat, pêche, agriculture et pêche. Les populations autour du lac constituent un intérêt touristique majeur. Les touristes peuvent accéder aux sites par l’intermédiaire de différentes voies : maritimes (bateau) et terrestre. Il n’existe pas de lieux d’hébergement professionnel comme des hôtels, mais les touristes peuvent loger auprès d’auberges de fortunes. Les villageois de la région sont particulièrement accueillants et reçoivent les voyageurs avec convivialité. C’est la destination idéale pour les touristes à la recherche de rencontres et de partage avec d’autres cultures. Le lac Titicaca offre un circuit touristique inédit, hors des sentiers battus, pour une expérience immersive complètement unique. Si vous êtes en quête d’authenticité et de partage, vous pouvez tenter cette expérience. Loin de l’effervescence des grandes villes et des métropoles, le lac Titicaca est un lieu de dépaysement et d’évasion hors du commun.

Les îles des Uros et leurs particularités

Le lac Titicaca abrite un ensemble d’ilots tout différents les uns des autres. Au total, on compte plus de 80 îles flottantes dans le lac. Dans chacune de ces îles se réfugient des familles avec des spécificités culturelles étonnantes. Les groupes ethniques de la région ont su développer des activités et des traditions uniques en leur genre. Malgré les idées reçues, ce ne sont pas des peuples autochtones primitifs, mais de vraie civilisation à part entière. On y trouve des édifices modernes comme des églises ou encore des terrains de foot. Accompagné d’un guide, vous pourrez visiter des circuits touristiques inédits à la fois authentiques et étonnants. D’après les historiens et les recueils datant de l’invasion espagnole, les vrais Uros auraient déjà disparu dans les années 50. Pour ceux qui veulent rapporter des souvenirs de la région, des artisans y façonnent des sculptures typiques de la région avec des motifs tribaux et un vrai savoir-faire.

Location d’autocars de grand tourisme et de minibus
Les meilleures activités à faire à Florence durant 7 jours