Choisir le logiciel de gestion qui vous aide à passer la TVA

TVA

Les tâches de facturation, de tenue de comptabilité et de trésorerie ainsi que la gestion de clients et de projets sont, sans aucun doute, des opérations ardues et chronophages. Parmi toutes ces tâches, le calcul, la déclaration et le payement de la tva sont particulièrement compliqués et concernent tout type d’entrepreneurs.

Principales fonctionnalités d’un logiciel de gestion

En règle générale, le logiciel de gestion est un outil indispensable pour centraliser toutes les fonctionnalités et tâches relatives à la comptabilité et à la gestion de données professionnelle. En effet, la plupart offre des possibilités d’envoi de factures, de suivi des dépenses et de gestion des données clients et des projets. Non seulement les logiciels de gestion proposent diverses fonctionnalités de fracturation et d’aide à la comptabilité, mais ils sont également d’une aide précieuse pour calculer, déclarer et payer la TVA. En effet, chaque exploitant est soumis à un système de facturation de TVA, une taxe qui va ensuite lui être prélevé par l’Etat. Par ailleurs, les logiciels les plus récents envoient des notifications à l‘approche du seuil tva selon le type et la grandeur de votre entreprise. Effectivement, l’Etat a instauré un plafond de franchise qui s’applique aux différents régimes existants. Une fois ce seuil dépassé, l’entrepreneur est désormais assujetti à cette taxe à partir de la date de dépassement constatée. De ce fait,  il est dans l’obligation de reverser la somme de la TVA à l’Etat. Pour plus de détails, cliquez ici.

Logiciel d’aide à la TVA : comment ça marche ?

Les logiciels de gestion proposés aux professionnels et aux exploitants comprennent généralement une fonctionnalité d’aide à la TVA. Ils sont actuellement disponibles sur les sites spécialisés de manière à faciliter l’accès aux utilisateurs. Il suffit de s’inscrire en ligne pour pouvoir se connecter à l’aide d’un identifiant préalablement choisi. L’entrepreneur est tenu de préciser son statut et de mentionner, par la même occasion, sa situation fiscale. De cette manière, il sera catégorisé comme étant assujetti ou non à la TVA. A titre d’informations, ce type de logiciel est chargé de calculer la tva de l’exercice en cours. Plus précisément, la solution logicielle se charge de calculer toutes les taxes relatives à la valeur ajoutée en se basant sur les données et informations précisées par chaque utilisateur. En fonction des résultats des calculs, le logiciel pourra notifier l’exploitant non assujetti dès lors qu’il se rapproche du plafond tva correspondant à ses activités. Pour les cas des assujettis en revanche, le résultat des calculs leur permettra d’obtenir un chiffre plus précis par rapport la TVA à déduire et la TVA collectée au cours d’un exercice.

Avantages d’utiliser un logiciel de gestion performant

Les logiciels de gestion offrent un bon nombre d’avantages aux travailleurs autonomes, aux freelances, aux consultants, mais peuvent également convenir aux entreprises. Un logiciel de gestion performant permet avant tout d’économiser du temps et de l’argent. L’exploitant en question n’est plus obligé de réaliser par lui-même les tâches relatives à la comptabilité, ni d’engager un professionnel dans ce domaine puisque le logiciel va s’en charger à sa place. Encore, avec cette solution, l’entreprise minimise les risques d’effectuer d’éventuelles erreurs sur les calculs. Pour rappel, un entrepreneur accumule une somme assez conséquente de TVA, en fonction du type d’activité et d’exploitation choisie. Dans le cas où il venait à dépasser le plafond tva applicable à son cas, il est obligé de reverser la taxe en question à l’Etat. Ainsi, le calcul de la TVA doit être fait le plus minutieusement possible afin d’éviter les éventuelles pertes au cours de chaque exploitation. En gros, c’est un moyen plus efficace de garder un œil sur les comptes, plus précisément sur le dépassement du seuil imposé.

Comment choisir son logiciel de gestion ?

La multitude d’offres qui se présentent actuellement sur le marché rend souvent le choix de logiciel de gestion difficile. Un logiciel de gestion performant doit être certifié et doit en même temps proposer le plus de fonctionnalités possible. Toutefois, il faudra vérifier au préalable l’utilité et l’efficacité de chaque option proposée dans le pack si vous souhaitez profiter pleinement de votre logiciel. Aussi, un bon logiciel de gestion doit être facile à utiliser pour un professionnel comme pour les débutants. Pour optimiser l’utilisation de votre logiciel de surveillance de plafond tva auto entrepreneur, il est préférable de choisir un logiciel simple d’utilisation, qui pourra être manipulé rapidement, peu importe la tâche à effectuer. Ce critère est également important si vous souhaitez gagner un maximum de temps. Enfin, il est préconisé de tenir compte du coût d’acquisition et du coût d’utilisation du logiciel de gestion de votre choix si vous êtes à la recherche d’un profit optimal. Pour réduire vos dépenses, il est préférable de prendre le temps de peser le pour et le contre, de voir de près les enjeux relatifs au rapport qualité prix, etc. Effectivement, un prix élevé ne sous-entend pas forcément des performances élevées et vice versa.

 

Comment faire de la prospection commerciale ?
Les clowns, un thème récurrent de Bernard Buffet