SeedFuck se mesure à la loi Hadopi

Il est vrai que la loi Hadopi a fait couler beaucoup d’encre et de débats et bien que le gouvernement ai pris toutes les mesures pour éviter les téléchargements illégaux, une parade concernant les adresses IP vient de voir le jour.

Comme tout le monde le sait, toute personne se rendant sur un réseau peer-to-peer pour télécharger illégalement pourra recevoir des sanctions pouvant aller jusqu’à la coupure de l’accès Internet et déjà de nombreux spécialistes ont signalé qu’on ne pouvait pas être sûr à 100 % qu’une adresse IP pouvait appartenir à tel ou tel internaute.

SeedFuck est donc un programme qui a réussi à générer plusieurs milliers de fausses adresses IP et de les mettre en circulation sur les réseaux de téléchargements qui avec une simple connexion à haut débit sera capable de générer des milliers d’adresses IP.

Les conséquences peuvent être lourdes à savoir que si les adresses IP sont récupérées, certains internautes pourront être sanctionnés sans avoir procédé aux téléchargements.
SeedFuck remet donc en cause concernant la loi Hadopi

Yahoo!
France télévision victime de piratage informatique ?