Facebook

Naviguez sur Facebook pour être plus heureux

Selon une récente étude menée par le réseau Social Facebook, une utilisation quotidienne et intensive du réseau rendrait plus d’un heureux. En effet, dernièrement le réseau avait effectué des recherches sur l’historique des utilisateurs et les avait demandés de remplir un questionnaire croisé utile pour l’étude du bonheur de l’utilisateur.

Ainsi, le réseau a pu constater que les membres actifs qui prennent l’initiative d’envoyer des petits mots ou des cadeaux à leurs amis sont les utilisateurs les plus comblés contrairement aux membres qui attendent qu’on leur ouvre les portes du bonheur. Si cela s’avère vrai, il est certain que d’ici quelques années les facebookers en soif de bonheur devront compter sur l’ouverture des données de facebook pour se trouver de nouveaux amis.

Fan de facebook : que valait-vous ?

Même si l’on croit que Facebook garde les informations de ses utilisateurs confidentiels, il est certain que ce n’est pas toujours le cas du fait que le réseau social doit faire vivre ses employés et contributeurs. Comme on le sait déjà, les revenus de Facebook proviennent de la publicité. Mais le plus grand avantage du réseau social est certainement de disposer des centaines de millions de base de données de ses utilisateurs qui en terme commercial seraient des prospects potentiels. Ainsi, si une société obtient plusieurs informations (Nom, adresse, profession, âge, etc …) sur plusieurs des utilisateurs qui se situent dans une région donnée, il est clair qu’il est facile d’effectuer des campagnes d’emailing du fait que tous les données sont connues.

La société Branding Vitrue a récemment réalisé une étude sur le coût d’achat de chaque utilisateur de Facebook via le rassemblement des données de plusieurs sociétés qui comptaient au total 41 millions de comptes utilisateurs connus. Ainsi au terme de l’étude, la sociét Vitrue a déduit qu’un contact s’achète à 3,6 dollars sur Facebook.

Une publication sur Facebook fait annuler un raid en Cisjordanie

Facebook est décidément présent partout dans le monde et déjà dans certains secteurs d’utilisation du réseau social demeure interdite et pour cause, dans ce dernier retentissement concernant Facebook, un soldat israélien de manière volontaire ou non à diffuser sur sa page Facebook une opération secrète visant à attaquer le village de Qatana situées en Cisjordanie dont il devait faire partie.

Plusieurs membres de cette opération ont découvert la diffusion de ce message précisant la date et le lieu exact de l’attaque et en ont informés leurs supérieurs hiérarchiques ce qui a entraîné l’annulation de ce raid et suite à cela le soldat israélien à la source de l’information diffusée sur Facebook s’est vu infligé une condamnation de 10 journées d’emprisonnement ainsi que son expulsion définitive de son bataillon.

Il ne s’agit pas là de la première affaire mêlant l’armée israélienne et Facebook, déjà en effet en 2008 un soldat fut aussi condamné pour avoir diffusé sur le réseau social des photographies de la base où il se trouvait et suite à ce nouvel incident l’armée israélienne prend actuellement des dispositions afin de préserver le secret militaire sur Internet.

Yahoo!
SeedFuck se mesure à la loi Hadopi