Quels ingrédients pour un e-liquide en DIY ?

e-liquide en DIY

Est-il possible de fumer sans danger ? C’ est plus une conviction qu’un choix. En optant pour la cigarette électronique, l’impossible devient possible. Le secret de cette arme secrète est l’E. liquide. Spécialement conçue pour remplacer la cigarette traditionnelle, l’E. liquide est la solution de vie pour les fumeurs invétérés. Elle est généralement composée de glycérine végétale, de propylène glycol, d’un peu d’arôme et parfois même de nicotine. Pour que la solution devienne fumée, il faut la placer dans le réservoir de la cigarette électronique qui est également appelé clearomiseur. Le mécanisme est la suivante : faire chauffer le liquide afin qu’il se transforme en vapeur pour être inhalé. Comment fabriquer du e liquide soi-même ? Voici les secrets de la fabrication en DIY.

La préparation : une phase cruciale

Comment faire son e liquide pas cher ? Avant de fabriquer la solution pour votre E. liquide, il est essentiel de bien préparer. Dans un premier temps, préparez votre plan de travail et ne laissez rien au hasard. Avant toute chose, il faut impérativement choisir un endroit sec et propre pour réaliser votre solution. L’idéal serait une table en bois, car ce dernier est naturellement sec. Assurez-vous ensuite de la propreté des ustensiles qui sont à votre disposition et qui serviront d’outils lors de l’opération. Si ce n’est pas le cas, prenez le temps de désinfecter chaque outil en utilisant de l’alcool pour la stérilisation. Une fois nettoyés, vérifiez si les ustensiles choisis sont fonctionnels. Les plus utilisés en la matière sont les flacons, les aiguilles et les mesurettes. N’oubliez pas de choisir des gants faits en latex pour vous protéger des effets indésirables de la nicotine sur la peau. Après la préparation du matériel vient la préparation du mélange. Il s’agit ici de regrouper tous les ingrédients nécessaires à l’élaboration de votre E. liquide DIY sur le plan de travail. Rendez-vous sur taffe-elec.com pour voir les meilleures recettes d’E. liquide.

Quelle base choisir pour son E. liquide DIY ?

Faire son DIY signifie choisir la bonne base pour son E. liquide. Qu’est-ce qu’une base ? Une base est en principe composé de deux éléments essentiels : la glycérine et le propylène glycol. Pour que le mélange suive la norme requise par la législation française, la glycérine utilisée doit être de nature végétale. Cette dernière est personnalisable et peut être adaptée à vos envies et vos besoins. Pour se faire, il suffit de varier le taux de PG/VG ainsi que le volume utilisé. Si vous optez pour la solution économique, l’idéal serait de donner de l’importance au volume. En d’autres mots, plus il y a de volume, plus vous économisez. Une E. liquide volumineuse est en effet moins couteuse. Les volumes idéaux sont de 125 ml, 500 ml et 1 litre. Par contre, il faut faire attention aux taux de PG/VG pour éviter que l’issue de secours ne devienne un problème pour la santé. Selon les spécialistes, en dessous du seuil qui est de 50 %, le VG ne représente pas encore de danger pour les poumons.

Essentiel : comment doser le booster ?

Qu’est-ce qu’un booster ? Un booster de nicotine est un produit contenant essentiellement de la nicotine. Ce dernier est utilisé pour fabriquer un diy e liquide pas cher de qualité. D’une façon plus simple, il permet d’avoir un produit économique et personnalisé. Le booster est présenté sous un format de 10 ml sur le marché. Légalement, un flacon doit contenir 20 mg de nicotine par millilitre. De quoi est-il composé ? Il n’y a pas de grande différence entre l’E. liquide classique et le booster. Tous les deux sont composés de trois éléments : la glycérine végétale, le propylène glycol et la nicotine. Le seul détail qui permet de reconnaître un booster est sa forte teneur en nicotine. Pour 10 ml d’E. liquide, une concentration de 18 à 20 mg serait l’idéal. Booster votre produit DIY permettrait de donner à celui-ci le goût d’une vraie cigarette en y ajoutant de la nicotine. N’oubliez pas que les E. liquides de 50 ml et plus ne doivent pas contenir de nicotine, donc il ne faut pas ajouter de booster.

Les arômes pour l’E. liquide DIY : comment les doser ?

Comment doser les arômes ? Le dosage des arômes est une question de goût et de choix. Pour que le mélange soit homogène et goûteux, il faut suivre le pourcentage de dilution. Le principe est la suivante : la quantité d’arôme doit être égale à la quantité des autres ingrédients. En d’autres mots, l’arôme doit représenter le tiers du volume total de la solution. Soit 15 % d’arôme pour 15 % du volume global d’un flacon, équivalent à 15 ml pour un mélange de 100 ml. Comment calculer la quantité d’arôme à ajouter ? Pour cela, multipliez par 0,15 le volume que vous souhaitez obtenir. Par exemple, pour un petit flacon de 40 ml, la dose d’arôme requise est de 6 ml. Dans le cas où votre choix se tourne vers plusieurs parfums de différentes natures, il est conseillé de diviser le résultat obtenu par le nombre de saveurs souhaité. Sachez que le dosage doit toujours se faire selon la composition de la base initiale choisie.

Comment faire de la prospection commerciale ?
Les clowns, un thème récurrent de Bernard Buffet