Quelle puissance de poêle pour un sauna ?

sauna

Le poêle est un élément vraiment important pour un sauna, car effectivement, c’est lui qui assure la montée en température rapide de votre cabine ce qui vous permettra de bien profiter d’un agréable bain de sauna. Par conséquent, il est indispensable de se poser quelques questions concernant le poêle pour sauna pour bien comprendre son fonctionnement.

  Le poêle d’un sauna : à quoi sert ?

 Le sauna est en fait une méthode de bien-être qui est d’origine finlandaise et qui se pratique traditionnellement dans de petites maisons en bois, ou plus souvent dans des pièces fermées afin de prendre des bains de chaleur sèche. Pour un meilleur fonctionnement, un sauna traditionnel doit vraiment bien être équipé par de différents équipements. Le poêle à sauna est en fait l’un des équipements incontournables. Effectivement, le chauffage des pièces de sauna est particulièrement produit par un poêle nommé kiuas, qui chauffe les pierres sur lesquelles vous versez de l’eau afin de produire de la vapeur ce qui permet d’augmenter la température. C’est ainsi que la cabine peut être correctement chauffée. De ce fait, pour bien bénéficier d’un bon bain de chaleur et de qualité, il faut porter une attention particulière lors de votre choix du poêle d’un sauna. Il est à noter qu’il existe très bien différents types de poêles de sauna. Mais généralement, pour des saunas traditionnels, ils sont électriques. Pour plus d’informations, consultez sante-forme.com.

Les différentes énergies pour le sauna !

Un poêle sauna électrique est un modèle qui est le plus utilisé puisqu’il est le moins encombrant, très pratique et ne nécessite pas beaucoup d’entretien. Généralement, il dispose de deux boutons, dans lesquels un pour les réglages de la température puis pour l’autre bouton, la durée d’utilisation. En fonction de sa consommation électrique, son raccordement peut être monophasé ou bien triphasé. Le poêle de sauna à bois a un insert dont le bois est consumé pour chauffer les roches volcaniques qui se trouvent sur le dessus. Cependant, ce système de chauffage n’a pas été vraiment largement utilisé jusqu’à présent puisqu’il consomme beaucoup d’énergie et nécessite beaucoup d’entretien.

Effectivement, le bois doit être rechargé dans le poêle très régulièrement afin de maintenir la chaleur. Le poêle émet de la fumée comme une cheminée et les cendres doivent être nettoyées à chaque utilisation. Parmi les différents poêles, c’est le plus volumineux. Les poêles de sauna à gaz, quant à eux, sont rarement utilisés. Bien qu’ils soient plus économiques que celle des poêles à bois, les poêles à gaz ont de grandes limites. Étant donné qu’une bouteille de gaz est nécessaire et qu’il doit être remplacée.

Quelles est la puissance d’un poêle de sauna convenable ?

Dans votre sauna, afin d’obtenir une meilleure qualité de chauffage, vous devez particulièrement porter une attention à la puissance de votre poêle. En conséquence, pour faire un bon choix, plusieurs critères doivent être pris en compte. Dans un premier temps, la puissance du poêle sauna doit être choisie selon le volume de votre cabine correspondant à l’espace à chauffer. Généralement, vous devez vous attendre à environ 1,3 kW de puissance pour 1 m3. Après, il faut aussi prendre en compte l’isolation thermique du sauna. C’est important, car elle garantit la chaleur optimale dans votre cabine. Certainement, si les parois de votre sauna ne sont pas assez épaisses et isolées, par exemple dans un cas des baies vitrées, la puissance au mètre cube peut bien être revue à une hausse.

Enfin, il faut également faire attention à la puissance possible associée à l’installation électrique. Certains modèles de poêles sont raccordés à une alimentation électrique triphasée ou monophasée selon leur puissance. Pour le sauna traditionnel qui est fait principalement de bois massif, vous devez multiplier le volume de votre cabine par 1,5. Donc, une cabine ayant 10 m3 devrait avoir un poêle de 15 kW de puissance.

Quelques précautions à tenir compte !

Sauna traditionnel, en kit, infrarouge, quel que soit le modèle de sauna que vous choisissez, le raccordement électrique de la cabine est toujours plus ou moins compliqué, et nécessite souvent l’aide d’un professionnel. En effet, si vous avez décidé de faire installer un sauna traditionnel dans votre maison, alors il est prudent de confier le raccordement électrique à un professionnel. Certainement, ce type de raccordement de sauna doit répondre à des strictes normes de sécurité, qu’il s’agisse d’éclairage ou de poêle. Quand on ne sait rien ou si peu, le fait de se lancer dans les branchements électriques des saunas traditionnels est très risqué. Pour les personnes qui souhaitent chauffer leur sauna rapidement, un poêle électrique est le meilleur choix.

Mais pendant le raccordement des poêles de sauna électrique dans votre cabine, vous devez incontestablement utiliser des câbles en silicone résistant à la chaleur ou thermorésistant. Pareillement pour les câbles utilisés dans les murs. Les câbles ordinaires provoqueront un court-circuit lorsque la température est trop élevée. Ne placez pas aussi le poêle sous le banc ou derrière la cloison pour obtenir régulièrement une répartition de la chaleur. Il faut aussi éviter de mettre le poêle à sauna contre un mur plat.

Guide pratique sur le cadre européen commun de référence pour les Langues (CECRL)
Recouvrement de créances : faire appel aux services d’un cabinet spécialisé