Où s’assurer après une suspension de permis ?

Assurance moto

Lorsque votre permis est suspendu ou annulé à la suite d’une infraction, cela peut avoir une incidence non seulement sur votre assurance moto, mais aussi sur votre vie privée. Dans une telle situation, les établissements assureurs peuvent prendre des mesures légales qui vous promettent des garanties et impactent votre budget. Dans le pire des cas, vous pouvez voir votre contrat résilié. Causes, conséquences, démarches à suivre, voici tout ce qu’il faut savoir pour bénéficier d’une assurance après suspension de permis.

Pourquoi votre permis a-t-il été suspendu ?

La suspension d’un permis peut avoir plusieurs motifs. Lorsque vous conduisez sous l’effet de stupéfiants comme la cocaïne et le cannabis, vous vous retrouvez en infraction vis-à-vis de la loi. Les causes ne se limitent pas à ce niveau. La rétention de votre permis peut être une conséquence du dépassement de vitesse autorisée, de l’alcoolémie, d’un téléphone au volant, du refus de faire un test de dépistage ou d’alcoolémie et plein d’autres raisons. La suspension à ce niveau consiste en une confiscation de votre permis de conduire dans une durée maximale de 72 heures. La période de la sanction varie entre 6 mois et 1 an. De même, le retrait peut être occasionné par de graves infractions. Par grave infraction, on fait allusion à un délit de fuite ou d’autres actes contraires aux exigences du Code pénal au Code de la route. Il est également possible de subir d’autres sanctions en cas de récidives des situations précitées, d’un homicide involontaire ou autres. Dans ces cas, votre permis peut être définitivement confisqué. Cette suspension s’accompagne souvent d’une interdiction de repasser votre permis sur une période allant de 3 à 10 ans. Face à une telle situation, certaines démarches sont indispensables. Cliquez ici pour plus d’infos.

Quelles démarches mener après retrait de permis ?

Si votre permis vient d’être retiré ou suspendu, cela n’est pas grave puisque la suspension ne remet pas en question la validité de votre permis. Elle a un caractère temporaire. Pour cela, la première démarche est d’en faire cas à votre assureur. Cette démarche est obligatoire, car elle vous permet de conserver votre contrat à défaut de tout. L’assureur pourrait aussi trouver de meilleures solutions pour vous sortir de cette affaire. Généralement, après la date de mise en vigueur de la notification du retrait de votre permis, vous disposez de 15 jours au maximum pour passer l’information à votre assureur. Cette démarche reste assez simple à effectuer. Il vous suffit de lui adresser une lettre par courrier en y joignant des documents indispensables à l’appréhension de la situation. Il s’agit de la notification signalant la suspension de votre permis et une copie de la carte grise. N’oubliez pas de joindre la cause de votre condamnation (consommation de stupéfiants, alcoolémie, excès de vitesse ou autres). Vous devez nécessairement prendre par ce processus dans le délai imparti au risque de connaître d’autres complications auprès de votre assureur. Ce dernier a le pouvoir de résilier facilement votre contrat et engager une poursuite pour aggravation de risque. Dans cette situation, lorsque vous prenez le risque de prendre votre moto, d’autres sanctions peuvent également survenir. Vous avez ainsi la nécessité de trouver une assurance moto après suspension de permis.

Pourquoi trouver une assurance moto après suspension de permis ?

Puisque votre permis de conduire vous est retiré, vous n’avez plus la possibilité de conduire une moto nécessitant un permis. Autrement, vous encourez de grands risques tant pour votre personne que pour votre assurance moto. En effet, lorsque vous conduisez malgré votre condamnation, cette audace peut malheureusement vous coûter jusqu’à 2 ans d’emprisonnement avec une amende maximale allant à 4500 euros. Il est aussi possible que vous perdiez 6 points. Que vous le veuillez ou pas, votre irresponsabilité est punie dans tous les cas. Pourtant, vous avez la possibilité de trouver une assurance moto après ce retrait.

En effet, vous pouvez rencontrer plusieurs compagnies d’assurance capables de vous couvrir malgré la suspension de votre permis. Elles sont conscientes des différentes difficultés que traversent les conducteurs de moto à la suite de la suspension de leur permis. Pour cela, elles vous offrent plusieurs possibilités d’assurance après cet incident. Ces établissements d’assurance vous proposent de nombreuses formules et il vous revient maintenant de souscrire à celle qui vous convient le mieux. Peu importe le type de moto que vous conduisez, vous pouvez bénéficier des couvertures et de garanties sans permis de conduire. Dans le souci de profiter d’une meilleure offre, il est important de savoir où trouver l’assurance et surtout comment procéder pour trouver une qui soit adaptée à votre profil et votre budget.

Où trouver le bon assureur pour votre moto ?

En France, des établissements assureurs sont nombreux et acceptent de vous couvrir après le retrait de votre permis de conduire. Vous n’avez même pas besoin de vous déplacer, des sites en ligne sont conçus à ce propos pour vous épargner de longues démarches obligeantes. Toutefois, il n’est toujours pas aisé de retrouver un qui puisse prendre le risque de vous assurer. Il en existe qui sont fortement réticents. Tout ce que vous avez à faire dans ce cas est de choisir un assureur spécialisé dans les résiliés qui offre des solutions adaptées à votre profil. Ce dernier peut vous proposer un meilleur contrat pour votre profil.

Afin de prétendre souscrire à l’assurance moto la plus performante, le meilleur moyen est de procéder à une comparaison des différentes offres du marché. Choisissez un outil comparateur qui vous permettra d’obtenir des devis d’assurance moto tout en vous éloignant des démarches souvent fastidieuses des compagnies d’assurances. L’autre avantage avec un comparateur est qu’il vous permet d’économiser votre temps et surtout d’optimiser vos dépenses. Cet outil est simple, rapide et gratuit. En cas de refus de vos demandes d’assurance, vous pouvez faire appel à la loi. Il est question de recourir au Bureau Centreal de Tarifiacation (BCT) qui a le pouvoir d’amener un assureur à vous couvrir. Néanmoins, il vous revient de trouver un partenaire de votre choix et le BCT se charge de la fixation du coût de la prime en ayant pour référence la moyenne des offres qui sont proposées. Ainsi, dans l’un ou l’autre des cas, vous devez plus vous inquiéter, peu importe le motif de votre condamnation. Vous disposez de plusieurs solutions d’assurance moto après suspension de permis.

Fleurs de CBD : Différentes types de cultures
Se tourner vers une équipe de professionnels pour déménager sereinement