Mieux connaître les bières suivant leur dégré d’alcool : conseils

verre à bière

C’est bien connu, la bière est l’un des breuvages les plus consommés au monde et principalement, par les hommes. On l’apprécie particulièrement lorsqu’elle est bien fraîche et bien mousseuse. Beaucoup savent expliquer la différence entre un vin rosé et un vin rouge. Mais les choses se corsent lorsqu’il s’agit des bières. Il existe différents types de bières fabriquées partout dans le monde. Pour mieux comprendre ces nuances, on vous explique tout cela en détail.

Les éléments à prendre en compte pour bien distinguer les bières

Les bières font partie des boissons les plus rafraîchissantes au monde. Pour les déguster dans la règle de l’art, découvrez les verres à bière sur vandb.fr. Tout comme le vin et le Whisky, il n’existe pas qu’un seul type de bières ni un seul type de verre à bière. On retrouve d’ailleurs des bières spéciales, des bières de luxe, des bières bock, des bières de table et même des bières sans alcool. Le choix de la bière peut paraître étrange pour les novices. On peut toutefois les distinguer les uns des autres à partir de certains critères.

  • La couleur de la bière

Les bières se déclinent en plusieurs nuances : blanches, blondes, ambrées et noires.

  • La provenance

Une bière peut provenir de n’importe quel pays dans le monde : en France, en Allemagne, en Amérique…

  • Le style de fermentation

Il existe trois grandes familles de bière dont la fermentation haute, la fermentation basse et la fermentation spontanée.

  • La densité du moût

Il s’agit plus précisément d’un indicateur permettant de connaître le degré Régie de chaque bière. Autrement dit, le degré d’alcool dans chaque bouteille qui peut aller de 1,2° à plus de 5°.

Ce sont les principaux critères à prendre en compte lorsqu’on choisit une bière. Notons que les verres à bière participent aussi au développement de ses arômes, de sa mousse et de ses saveurs. Il faut alors les choisir avec soin.

Les types de bière selon leur couleur

Avant de commander un verre à bière, il faut chercher à en savoir plus sur les types de bière.

  • La bière blonde

La bière blonde est la plus connue avec sa couleur qui tire sur le blond très clair. Cette bière a un goût léger, un peu complexe avec une touche d’amertume.

  • La bière noire ou brune

Cette boisson est de couleur brune acajou. Elle est finement élaborée à partir de malts torréfiés pour lui donner un côté mousseux assez généreux et très crémeux. Côté goût, les bières brunes ont des notes de pain d’épices, de café, de cacao ou de chicorée avec une certaine amertume en bouche.

  • La bière spéciale

Savourer cette boisson avec un grand verre à bière est particulièrement agréable. Elle a presque le même aspect que la bière blonde, à la seule différence est qu’elle est bien trop forte. Son taux d’alcool va bien au-delà de 5,5°. La bière spéciale a un goût beaucoup plus riche et intense.

  • La bière ambrée

La bière ambrée a une couleur or. Elle est brassée le plus souvent avec de malts torréfiés. On y ajoute ensuite des arômes de réglisse, de tabac et de fruits secs. Pour le goût, elle est plus savoureuse que la bière blonde avec un arrière-goût fumé et salin.

  • La bière blanche

La bière blanche est aussi très célèbre et on la reconnaît avec son aspect laiteux non filtré. Cette boisson est brassée à partir de froment, de diverses épices et d’orges maltées. Les bières blanches se déclinent en différents goûts : clous de girofle, banane…

< h2 >Les différents modes de fermentation de bière< / h2 >

Le brassage de bière est un travail très technique qui exige un certain savoir-faire. Il faut comprendre le mode de fermentation des bières pour connaître la densité du moût.

  • La fermentation haute

La fermentation haute est basée sur l’usage des levures actives à 20° et à température élevée. Les levures remontent ensuite à la surface à la fin de la fermentation. Cette méthode donne au final des bières de type ambrées, ale et blonde avec une plus forte teneur en alcool. Le goût obtenu sera également très riche.

  • La fermentation basse

Il s’agit d’un procédé basé sur une fermentation à basse température. Ce type de procédé produit des bières au goût fleuri, des bières légères ou des bières de type Pils ou Lager. Comme la fermentation se déroule à basse température, les levures peuvent alors travailler à moins de 10°. Les vins obtenus auront un faible taux d’alcool et une légère note d’amertume.

La notion de degré Régie en bière

En principe, les bières sont classées d’après leur degré Régie ou leur degré densimétrique. Le degré Régie désigne la deuxième décimale de la densité du moût. Il s’agit du liquide obtenu après brassage et avant fermentation. Dans ce contexte, on ne mesure pas l’alcool présent dans la bière par volume, mais plutôt par poids. Il est aussi courant de trouver des bières sans alcool que l’on peut savourer dans des verres à bière.

Voici donc, une classification courante des bières selon leur degré d’alcool :

  • Bière spéciale : plus de 5°.
  • Bière de luxe : plus de 4,4°.
  • Bière bock : entre 3,3° et 3,9°.
  • Bière de table : de 2 à 2,2°.
  • Bière sans alcool : inférieur à 1,2°.

9 choses à savoir avant d’ouvrir votre restaurant
Déguster des plats japonais à Reims