Construire votre entreprise de planification d’événements grâce à ces conseils

événements

Vous êtes un maître de l’organisation et souhaitez créer des évènements festifs ? Vous êtes décidé à vous lancer dans l’évènementiel, sans trop savoir par où commencer. Découvrez quelques conseils pratiques qui pourront servir lors de la création de votre entreprise experte en planification d’évènements. 

L’analyse du marché : une démarche impérative

L’étude du marché demeure incontournable avant toute démarche de création d’agence évènementielle. Cette étape préalable sert généralement à évaluer les tendances du secteur évènementiel (dynamique, clientèle, etc.) ainsi que les habitudes de consommation et le niveau de concurrence. Tout comme l’étude de faisabilité, elle permettra d’estimer le chiffre d’affaires potentiel, le public ciblé et donc la viabilité du projet. Une analyse sectorielle des tendances sera ainsi nécessaire pour prendre le pouls, pour comprendre les enjeux et pour déterminer les secteurs les plus porteurs.

Durant cette phase de réflexion, il faudra également évaluer la capacité commerciale de la ville d’implantation. L’objectif consiste à estimer le potentiel du marché local pour orienter les zones d’implantation. L’étude devra porter sur la concurrence dans la branche spécifique qui vous intéresse : wedding-planer, organisateur évènement d’entreprise, programmateur de concert, etc.

En focalisant sur ces différents points, vous devriez être en mesure de déterminer si le marché est favorable à l’arrivée de votre nouvelle agence. L’analyse sectorielle permet en outre de trouver les meilleurs endroits pour s’implanter, mais surtout de créer des concepts originaux qui se différencient des concurrents locaux. Pour approfondir le sujet, cliquez ici.

Quels sont les choix à faire ?

Une fois l’étude du marché réalisée, vous pourrez obtenir des données pouvant orienter vos décisions stratégiques lors de la création d’une agence. Pour se démarquer de la concurrence, il faut proposer un concept innovant et attractif aux yeux des clients ciblés. Afin de proposer des services pertinents, mieux vaut choisir une spécialisation et s’y tenir, au lieu de couvrir différentes sortes d’évènements.

Les informations fournies par l’analyse sectorielle peuvent servir à identifier vos cibles potentielles : leur goût, leur attente, leur budget et leur pouvoir d’achat, etc. Bien entendu, il faudra vous assurer que votre offre n’est pas classée dans un secteur déjà saturé.

Lors de la création de l’agence, vous avez le choix entre exercer en tant qu’indépendant ou ouvrir en tant que franchise. En rejoignant un réseau de franchise, vous profitez d’une notoriété déjà connue, en plus de l’accompagnement proposé par des professionnels avertis lors du lancement du projet. En créant une boite en indépendant par contre, vous pourrez contrôler vos chiffres d’affaires, vos agissements et vos concepts. Vous ne disposez cependant d’aucune assistance durant le lancement.

Pour finir, vous devrez réfléchir à différents points comme l’emplacement de l’agence, la structure juridique (entreprise individuelle, SAS, EUR, etc.), les investissements humains et matériels ou encore la recherche de fournisseurs.

Quelles sont les normes et les autorisations à respecter ?

Les démarches administratives pour la création d’une agence évènementielle sont nombreuses et assez complexes. Il convient de déléguer cette tâche à une entreprise ou un cabinet spécialisé. Vous n’aurez ainsi plus à vous soucier des aspects juridiques pour focaliser sur d’autres tâches.

Aucune condition de diplôme ou de certification n’est imposée pour ceux qui souhaitent se lancer dans l’évènementiel. Vous devrez toutefois être inscrit à la Chambre de Commerce et d’Industrie pour exercer. La pratique des activités œuvrant dans la planification d’évènements est strictement régie par la loi. Vérifiez que vous détenez toutes les autorisations nécessaires lors de l’organisation de vos rassemblements.

Pour réussir vos évènements, il convient de connaître certaines normes à respecter. D’abord, la totalité des rassemblements est soumise à une déclaration préalable au sein de la Mairie ou de la préfecture afin d’obtenir une autorisation. Lors des présentations de grande envergure qui se déroulent sur la voie publique, l’autorisation administrative est primordiale.

Astuces pour mener à bien le projet

Lorsque vous décidez d’ouvrir une agence évènementielle, le choix du nom est primordial. Il doit se distinguer de celui des concurrents, mais aussi annoncer d’emblée votre activité (au mieux possible). Le nom commercial est celui que les consommateurs connaissent. Il est à différencier de la dénomination sociale, notamment l’appellation qui figure sur les documents officiels et mentions légales. Pour protéger votre marque, pensez à déposer ces noms en remplissant un formulaire Cerfa (en ligne ou auprès de la préfecture).

Pour promouvoir votre activité et votre agence, investissez dans la création d’un site web. Avoir une visibilité en ligne est actuellement capital, sachant que la plupart des consommateurs trouvent leur organisateur d’évènement par le biais d’Internet.

Vous devrez par ailleurs tisser un réseau avec des fournisseurs et des prestataires : artistes, décorateurs, photographes, propriétaires de salle de réception, etc. Collaborer directement avec ces derniers facilitera en effet l’organisation et la gestion de vos évènements.

Si vous envisagez de vendre des boissons alcoolisées, il n’est pas nécessaire d’obtenir une licence. Une autorisation de la mairie sera toutefois requise.

Mieux comprendre le fonctionnement du prêt entre particuliers
La définition d’un entrepreneur