Comment choisir votre système de radiateur électrique ?

radiateur électrique

Les radiateurs électriques sont faciles d’installation, ne requièrent pratiquement pas d’entretien et ne sollicitent qu’un faible investissement de départ. Jadis considérés comme gourmands en énergie, ils ont bien évolué. Les modèles dernier cri profitent d’une technicité assez élevée, ce qui leur donne la possibilité d’être moins énergivores en présentant une commodité équivalente à celle du chauffage central. Cependant, quel radiateur choisir pour chacune de ses pièces ?

Les différents modèles de radiateurs électriques

À double système chauffant, à inertie sèche ou fluide, radiant, chaque modèle de radiateur électrique existe dans une gamme de puissances assez large. La plupart des appareils peuvent s’accoler à un dispositif de programmation par ondes radios ou par fil pilote, pour une gestion du chauffage centralisée. Avec un radiateur électrique connecté, il est possible de piloter à distance son chauffage, depuis sa tablette ou son smartphone. Afin de vous aider à connaître quel radiateur électrique choisir, voici un bref descriptif des modèles existants. Il y a d’abord le panneau rayonnant ou le radiateur radiant. Il possède une résistance électrique chauffant une plaque tireuse localisée à l’avant de l’appareil. Avec ce modèle, la montée en température est véloce. La chaleur radiante, continue et douce, se propage dans toute la pièce. Ensuite, il y a le radiateur électrique à inertie fluide. Comme son nom l’indique, il possède un fluide colporteur chauffé également par une résistance. Lorsque le radiateur s’arrête, ce fluide garde la chaleur et la diffuse durant un long moment. Il y a également le radiateur électrique à inertie sèche. Avec ce modèle, la chaleur émane d’une résistance électrique submergée dans une matière accumulatrice (pierre, fonte active, céramique…). Enfin, il y a le radiateur électrique à double mécanisme chauffant. Celui-ci réunit les bienfaits du panneau rayonnant et de l’inertie sèche. Faisant profiter d’un confort instantanément perceptible en intersaison ou dès les premiers froids, lors des soirées ou matinées un peu fraîches, il s’agit du plus compétitif des radiateurs électriques. Grâce à ces informations, vous pouvez donc désormais savoir quel radiateur électrique choisir.

Quel radiateur électrique pour quelle pièce ?

 Pour votre cuisine, il est conseillé de choisir un radiateur à inertie fluide ou à inertie sèche. En effet, les radiateurs à inertie sont convenables aux pièces où vous passez de nombreuses heures par jour. Ils sont délicatement plus lents à monter en température, comparés aux panneaux rayonnants. Cependant, une fois la bonne température atteinte, ils dispensent une chaleur stable et douce, sans besoin d’apport d’énergie additionnelle. Pour votre séjour, optez également pour le radiateur à inertie fluide ou à inertie sèche. Pour vos chambres, le radiateur à inertie fluide est un bon choix. Vous profiterez alors des bienfaits de l’inertie pour un modèle à la fois confortable et économique (une chaleur stable et douce qui se répand même si l’appareil est éteint, ce qui peut être agréable si on se relève pendant les nuits), tout en empêchant de dessécher l’air en favorisant l’inertie fluide à l’inertie sèche. Pour les pièces de « passage » (couloir, garage, atelier ou bureau), les panneaux rayonnants sont parfaits. En effet, dès que vous les mettez en marche, vous ressentirez la chaleur. Ensuite, dès que les appareils sont éteints, la chaleur s’estompe aussitôt. Cependant, afin de mieux répondre à la question « quel radiateur électrique choisir ? », il convient de prendre en compte d’autres critères qui sont les « options » disponibles.

Les différentes options des radiateurs électriques

 Les radiateurs électriques présentent plusieurs options qui optimisent le confort thermique et simplifient la vie au quotidien. Parmi celles-ci, il y a la connexion. Un radiateur électrique connecté peut être piloté avec une tablette ou un smartphone par le biais d’une box ou d’une application, pour plus d’économie d’énergie et une commodité sur-mesure. Ensuite, il y a le thermostat. Intégré à l’appareil, celui-ci déclenche l’arrêt ou la mise en route, de manière à garder la température prédéfinie. Les modèles plus récents présentent une précision au 0,1 °C près. Notez que le thermostat peut également se dévoiler sous l’aspect d’un boîtier autonome joint à un programmateur par un fil pilote. Par ailleurs, il vous est possible de changer les paramètres de chauffe de votre appareil à tout moment (heures et jours de chauffe, température…), voir votre consommation et choisir le mode « absence », notamment avec un radiateur connecté, en cas d’absence de longue durée. Si vous rentrez plus tôt que prévu, il vous est possible de mettre en marche votre radiateur depuis l’endroit où vous êtes. Grâce à tous ces critères de choix, vous pourrez à présent bien connaître quel radiateur électrique choisir.

Comment assurer la rentabilité d’une activité basée sur le e-commerce ?
Comment bénéficier des nouvelles règles de protection des consommateurs ?