Choisir un discours adapté pour des funérailles

Funerailles

Préparer un discours enterrement est une tâche difficile après un décès d’un proche. Ecrire un discours permet de lui rendre hommage. C’est même la meilleure façon pour cela. Lors des obsèques, le discours peut être prononcé. Tous les sentiments ressentis seront transmis pour le défunt. Les mots que vous avez parfois regrettés seront exprimés lors de ces moments de tristesse. Les plus grands regrets sont les mots que vous n’avez pas su dire lors de son vivant ainsi que les choses que vous n’avez pas faites. Les obsèques seront alors les moments idéales pour les exprimer. Comment alors choisir un discours adapté pour des funérailles ?

Les personnes qui peuvent écrire un discours d’obsèques

Aucune obligation n’existe à propos de l’écriture d’un discours d’adieu à un défunt proche. Chacun aura alors la possibilité de rendre hommage à sa manière. De nombreux moyens permettent de rendre hommage à une personne décédée. Vous pouvez écrire une lettre personnelle et de déposer cette lettre dans le cercueil du défunt, écrire et lire un discours durant les obsèques ou simplement de rester silencieux. Parmi les plus appréciés des proches, l’écriture et la prononciation d’un discours d’adieu à un défunt sont des actes qui apportent des émotions fortes. Par contre, vous aurez besoin de prévenir la famille avant en ce qui concerne votre souhait de prononcer un discours d’obsèques en l’honneur du défunt. Ainsi, la cérémonie s’enchaînera de manière plus aisée. Pour vous aider à préparer un discours d’adieu à un défunt, vous pouvez trouver des guides pour un discours enterrement sur internet.

Que dire lors d’un discours d’enterrement ?

Un discours d’adieu à un défunt ne doit pas obligatoirement évoquer de la tristesse. Au contraire, vous pouvez choisir de raconter des anecdotes concernant la vie de la personne décédée, les bons moments passés ensemble ou ses caractéristiques. Pour apaiser la tristesse lors des éloges funèbres, vous pouvez même raconter des histoires du défunt qui fassent sourire les personnes présentes. La tristesse qui est parfois pesante aura besoin d’être apaisée. Pour cela, vous devez écrire et prononcer le discours d’enterrement avec de la sérénité sans trop forcer dessus. Les mots et les expressions doivent être biens choisis. Aussi, vous aurez besoin d’une intonation adaptée à la situation pour que les émotions et les sentiments puissent bien passer plus facilement. 

Comment choisir un discours adapté ?

Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon d’écrire un discours d’adieu à un défunt. Le secret est la sincérité dans vos mots. Laissez parler simplement votre cœur. Par contre, la rédaction nécessite une préparation. Improviser un discours lors d’un enterrement est très risqué. Des mots non réfléchis pourront choquer les personnes présentes. Pour mieux choisir un discours adapté, utilisez la troisième personne ou le tutoiement. Il est possible de faire une narration lors des anecdotes ou d’utiliser le tutoiement en s’adressant directement au défunt. Pour vous aider dans la rédaction, vous pouvez aussi mentionner ses traits de caractère. Prenez en compte les qualités ainsi que les défauts du défunt et mettez-les en valeur. Les actions professionnelles, humaines ou sociales sont d’excellents thèmes à évoquer lors d’un discours. Des citations, des poèmes, des auteurs peuvent être contenus dans un discours d’obsèques. Pour éviter d’être trop submergé par les émotions lors des obsèques, vous pouvez choisir de préenregistrer des courtes vidéos, des chants, des diaporamas de photographies pour accompagner votre discours. Ne remuez pas le couteau dans la plaie, c’est-à-dire ne soyez pas trop pessimiste ou négatif dans votre discours. Évitez d’évoquer une période trop triste. Si possible, au moins pendant la cérémonie d’hommage au défunt, mettez de côté les querelles familiales.

Tendance CBD : de quoi s’agit-il ?
Pourquoi choisir un cabinet comptable ?