Bois de chauffage : comment le conserver ?

Bois de chauffage

L’utilisation de bois séché est recommandée pour le fonctionnement d’un appareil de chauffage. En fait, c’est le niveau de séchage du bois qui garantit sa calorification. Le bois humide a un faible pouvoir calorifique et doit être utilisé en grande quantité pour atteindre une température optimale. Ainsi, pour économiser, vous devez stocker d’une manière correcte votre bois de chauffage.

La durée de stockage

Il faut savoir que le temps de séchage pour obtenir un bois de qualité peut être plus ou moins long selon l’essence de bois. Dans le cas du frêne et du hêtre, il faut compter 1 an à partir de leur transformation en grumes, correspondant souvent à trois à six mois après l’abattage de l’arbre, pour atteindre une humidité de 20%. Pour le charme, qui est une essence qui doit être traitée très rapidement après la coupe, la durée de conservation doit être d’au moins 2 ans. Dans tous les cas, seule l’humidité au moment de la combustion est le facteur le plus important, qui ne doit pas dépasser 20%. Si vous ne voulez pas prendre l’initiative, commandez votre bois sec à un professionnel de vente de bois de chauffage et demandez-lui de vérifier l’hygrométrie du combustible qu’il vous fournit. Tant qu’il est protégé de l’humidité, le bois sec peut être stocké pendant de nombreuses années et ne pourra pas perdre en énergie. Consulter ce site pour vos achats de bois densifiée

Protéger les bois de l’humidité

Tout d’abord, il faut garder à l’esprit que le bois de chauffage ne doit pas contenir plus de 15% d’humidité. Il est donc important qu’il sèche dans les meilleures conditions pour qu’il puisse démarrer plus vite, mieux chauffer et durer plus longtemps. Si possible, faites sécher le bois à l’air libre.

Pour favoriser son séchage, le bois a besoin de deux éléments, dont la lumière du soleil et l’air. Sinon, vous ferez l’expérience de la désagréable surprise de la moisissure et des champignons. Pour éviter les problèmes de calorification dus à l’humidité, si vous le faites vous-même, il est préférable de couper le bois en été pour lui permettre de bien sécher. Exposez-le au soleil les jours ensoleillés pour raccourcir le temps de séchage, à noter que le bois coupé et fendu sèche beaucoup plus rapidement que les bûches intactes. L’utilisation d’un séchoir artificiel peut réduire considérablement le temps de séchage d’un bois densifiée. Vous pouvez utiliser une étuve qui utilise de la vapeur pour accélérer le processus de séchage.

Où les conserver ?

L’emplacement de votre bois de stockage est d’une importance primordiale. Tout d’abord, le bois humide est inutilisable et dégage également une fumée très désagréable. Pour cette raison, il est conseillé de stocker votre bois dans un endroit exposé au soleil et bien aéré. A noter que les granulés de bois doivent être stockés à l’intérieur à l’abri de la lumière. Pour les grumes, n’oubliez pas de considérer les directions du vent lors du choix de votre emplacement: un endroit exposé au soleil mais protégé du vent et de la pluie est un endroit vraiment stratégique. Pensez à construire de préférence votre abri à proximité immédiate de votre habitation avant de passer à l’entreprise de vente de bois. Le bois ne supportant pas l’humidité, il est préférable de le stocker dans une pièce de type hangar ou un cabanon. Empilez vos bûches en perpendiculaires pour une ventilation maximale et n’oubliez pas de laisser le plus d’espace possible entre eux: la ventilation est un élément primordial pour lutter contre l’humidité.

Triez les bois de chauffage

Lors du stockage de votre bois, vous devez penser à son emplacement en fonction de l’usage que vous en ferez. Pensez à optimiser le stockage en triant votre bois de manière stratégique après votre passage au spécialiste de vente bois de chauffage. Selon l’utilisation que vous souhaitez en faire, il peut être utile de savoir en un coup d’œil où se trouvent vos différentes essences de bois. Le bois peut se servir pour allumer un feu est en fait différent du bois utilisé pour le chauffage. Le fractionnement du bois par utilisation est également une solution efficace: le bois de chauffage est exploité pour alimenter un four à bois, les bûches moyennes sont utilisées pour la consommation « normale », et les grosses bûches pour les feux plus importants. Vous pouvez aussi trier en privilégiant les bois qui sécheront en premier et les mettre à portée de main et en revanche, laisser les bois qui mettent plus de temps à sécher en bas du rang.

Les différents types de cigarettes électroniques
Quelle puissance de poêle pour un sauna ?