A quel âge peut-on commencer l’équitation ?

En matière de pédagogie équestre, les méthodes ont beaucoup évolué et aujourd’hui  de nombreux enfants commencent l’équitation dès 3 ou 4 ans. Les petits poneys de la race shetland et qui mesure environ un mètre sont d’excellents petits compagnons pour commencer à monter, découvrir l’équitation et prendre confiance au cheval.

De nouvelles approches du cheval

On ne peut pas vraiment définir un âge précis à partir duquel on peut monter à cheval. Certains enfants sont demandeurs dès leur plus jeune âge et sont extrêmement heureux  après leur séance du baby poney. Consultez equi-passion.fr pour faire découvrir l’équitation à votre enfant dès son plus jeune âge. Si vous êtes parent et que vous vous demandez à quel âge commencer l’équitation, on peut répondre très tôt à condition de rechercher un centre hippique qui propose des séances d’initiation adaptées aux jeunes enfants. Il est important qu’un enfant puisse découvrir le monde du cheval en observant, touchant, caressant et brossant l’animal. Les parents qui sont cavaliers eux-mêmes favorisent généralement très tôt ce premier contact pour développer le plaisir du contact avec les poneys et les chevaux. Il n’est évidemment pas question de galopade, mais juste d’une courte balade à dos d’un adorable poney ou d’un petit cheval. Si un enfant se montre plus craintif, il vaut mieux remettre à un peu plus tard l’expérience cheval et surtout ne jamais vouloir forcer un enfant à monter.

Inscription dans un centre équestre

l’âge idéale pour commencer l’équitation est une question purement théorique, car il n’y a pas d’âge fixe et qu’il s’agit plutôt de répondre à une envie. Vers 3 ou 4 ans, c’est la période des premières séances de baby poney et vers 6- 8 ans on peut commencer avec les vraies leçons de cheval. En effet, à cette étape-là, l’enfant est physiquement et psychologiquement capable de fournir la concentration nécessaire.  Au début, l’enfant va monter un poney ou un petit cheval tenu en longe, c’est-à-dire conduit par un moniteur d’équitation. Il apprend à développer la coordination des mouvements, l’équilibre à cheval et la confiance en soi. A ce stade de l’apprentissage de l’équitation, les séances durent entre 15 et 20 minutes et le moniteur va les multiplier au fur et à mesure que la condition physique de l’enfant s’améliore pour passer à 45 ou 60 minutes. Puis viendra le temps des cours d’équitation en groupe et par niveau équestre.

L’équitation, un sport complet et passionnant

Pour les enfants qui demandent à monter à cheval dès leur plus jeune âge, il faut leur donner la possibilité de le faire en les inscrivant dans un centre hippique de qualité. L’équitation a de multiples effets bénéfiques sur l’enfant et l’adulte puisque ce sport combine force de l’homme et puissance d’un animal noble et attachant. L’équitation est source de plaisirs uniques et ce n’est pas une  activité sportive comme les autres. Elle permet de construire une relation avec un animal qui est considéré comme la plus noble conquête de l’homme depuis la nuit des temps. Ce contact développe la confiance en soi, la force de caractère et la volonté d’apprendre. En pratiquant l’équitation, beaucoup d’enfants parviennent à améliorer leurs résultats scolaires. Beaucoup de personnes se mettent à l’équitation sur le tard en montant des chevaux bien dressés et ils arrivent à maitriser les trois allures très rapidement. Les pédagogies équestres ont largement évoluées et se basent avant tout sur le plaisir. Vous pouvez commencer l’équitation à 60 ans, vous devrez bien sûr y aller progressivement pour habituer le corps et les muscles à de nouveaux mouvements. Il n’y a pas de limite d’âge pour la pratique de l’équitation.

Pompes funèbres à Caton : trouver une entreprise en ligne
Vente en gros de CBD légal en France